MAISONS PRÊTES À FINIR

819 868-6803

Maisons

Autoconstruction : l’abc du financement

Nombreux sont les gens désireux d’acquérir une propriété qui décident de se tourner vers l’autoconstruction. Leurs motivations? Avoir une maison entièrement sur mesure et réaliser des économies substantielles. Mais comment finance-t-on un tel projet? Voici ce qu’il faut savoir sur le financement d’une autoconstruction.

 

Deux personnes discutent devant un ordinateur montrant un modèle de maison Fabest

D’abord, l’autoconstruction, c’est quoi?

On qualifie d’autoconstruction un projet dans le cadre duquel une personne entreprend de construire sa maison seule ou avec des sous-traitants. Il est possible de faire appel à un gestionnaire de projet qui veillera à la coordination de tous les corps de métier, ou vous pouvez encore choisir d’assumer vous-mêmes ce rôle. Dans un tel cas, vous devrez prévoir de consacrer plusieurs heures par semaine à votre projet, ce qui n’est pas négligeable. Si vous vous sentez submergé à l’idée de devoir prendre plusieurs décisions par jour et de gérer toute une équipe de professionnels, ce n’est peut-être pas l’avenue idéale. Par contre, si vous aimez les défis et que vous êtes doués pour jongler avec plusieurs dossiers en même temps, l’autoconstruction vous stimulera, assurément.

Établissement du budget

Évidemment, comme dans tout projet de construction ou de rénovation, la première étape consiste à définir son budget. Pour ce faire, il convient de prendre rendez-vous avec un conseiller financier : vos engagements financiers ainsi que vos revenus actuels seront pris en considération. C’est en grande partie une question de mathématiques, mais le seuil de tolérance à l’endettement est différent d’une personne à l’autre. Pour vous situer, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) estime que le total de vos dettes ne devrait pas excéder 40 % de votre revenu de ménage brut.

Par ailleurs, la plupart des institutions financières offrent un outil en ligne permettant de calculer votre capacité d’emprunt. Voici l’outil proposé par Desjardins.

Préautorisation hypothécaire

Il est fortement recommandé de demander une préautorisation hypothécaire. Cette étape certifie votre capacité à emprunter et simplifie votre démarche lors de l’achat du terrain, par exemple. Aussi, cela vous évite de vous retrouver avec un lot sans avoir les fonds suffisants pour construire votre maison…

Mise de fonds

Pour une autoconstruction, la mise de fonds à payer varie de 15 à 20 % du coût total du projet, selon les institutions. Donc, avant même de penser au financement, vous devrez rassembler vos économies personnelles ou encore vous servir d’un gain en capital sur une propriété vendue ou d’une équité sur une propriété, entre autres. Pour être bien informé des possibilités qui s’offrent à vous et pour bien calculer le montant de la mise de fonds, un rendez-vous avec votre institution prêteuse s’impose.

Financement pour autoconstructeurs

Comme le financement s’appuie sur les coûts de construction, votre institution financière vous demandera de fournir plusieurs documents : des plans et des devis conçus par des professionnels, les coûts détaillés du projet, votre permis de construction, un échéancier des travaux et l’offre d’achat du terrain (ou l’acte de vente si vous avez déjà fait l’achat du terrain).

Une fois le financement accepté, le montant alloué vous sera versé de façon progressive, en fonction des étapes de réalisation de votre projet. Avec Desjardins par exemple, un montant de 15 % sera retenu sur la somme libérée afin de protéger l’institution contre l’inscription d’hypothèques légales de construction, et ce, jusqu’à 35 jours suivant la fin des travaux.

Estimation du coût des travaux

Comment évaluer les coûts de façon juste? Le choix des matériaux, le terrain, la dimension de la maison et le choix des sous-traitants, notamment, auront une incidence sur le coût de votre projet. Voici, dans l’ensemble, comment votre budget devra être divisé :

  • Fondations et excavation de la maison : de 30 à 35 %
  • Structure de la maison : 30 %
  • Finition des murs et des plafonds : 10 %
  • Plomberie, électricité, services publics, portes et fenêtres : de 25 à 30 %

Dans vos calculs, n’oubliez pas les coûts liés au certificat de localisation et aux frais de notaire, et prévoyez une marge de manœuvre de 10 à 15 % pour les imprévus. S’ajoute aussi au total généré le prix du terrain.

Souscription à une assurance

Pendant la durée des travaux, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance responsabilité, feu et vol, le but étant de vous protéger vous, mais aussi toutes les personnes qui auront accès au chantier.

Comment Fabest peut vous aider

Nous savons qu’il est parfois difficile de trouver un financement adéquat lorsqu’on se lance dans l’achat d’une maison prête à finir. Nous pouvons vous aider à trouver des solutions financières auprès de nos contacts chez Desjardins. Nos références sont spécialisées en autoconstruction. Elles comprendront la valeur de votre projet et sauront garantir un prêt approprié. Communiquez avec nous pour en savoir plus!

Retour

Inscrivez-vous à notre infolettre

Soyez au courant des dernières tendances!

Copy link
Powered by Social Snap