MAISONS PRÊTES À FINIR

819 868-6803

Maisons

Trois stratégies pour réduire les coûts de construction

Est-il possible de construire une maison et respecter un budget préétabli ? Voici 3 stratégies pour vous offrir une charmante demeure, sans risquer de vous ruiner.

1.

Planifier rigoureusement les travaux

Dans le domaine de la construction, la planification est le maître-mot. Pour qu’un projet réussisse, il est essentiel d’établir un échéancier détaillé des travaux et de la livraison des matériaux. Ensuite, l’entrepreneur devra le suivre scrupuleusement afin d’éviter les délais de livraison, les retards, les conflits d’horaires et, surtout, gérer les imprévus.

Plus les documents de planification seront précis, moins il y aura de pertes de temps et d’argent sur le chantier. Des dessins d’architecte incomplets ou une description insuffisante des travaux feront monter vos dépenses à coup sûr. Sans oublier que vos prestataires auront du mal à justifier un dépassement si les plans sont bien ficelés.

Ceci dit, il est aussi important de se donner des marges de manoeuvre dans le calendrier de réalisation, notamment  entre les différentes étapes,  pour éviter les surprises d’un échéancier trop serré.

2.

Optimiser la configuration des lieux

Une maison au design simple a toutes les chances de vous coûter bien moins cher, car elle nécessitera moins de matériaux et de main-d’œuvre. La plupart des spécialistes vous le diront : beaucoup de maisons pourraient être très fonctionnelles tout en ayant une superficie habitable réduite. Plus compact et mieux pensé, leur aménagement serait peut-être même plus pratique

Il existe plusieurs façons de rentabiliser au maximum l’espace disponible sans réduire le confort des occupants. L’aménagement d’une mezzanine permet d’ajouter un bureau ou une chambre. Vous pouvez aussi intégrer dans l’épaisseur des murs ou des cloisons des volumes destinés au rangement ou à une pièce de mobilier.

Certaines pièces ou installations peuvent aussi combiner deux fonctions. Par exemple, un bureau peut servir de chambre d’invités. Une différence de niveau entre deux pièces peut devenir un meuble-marche qui offre des places assises supplémentaires.

Par ailleurs, un des meilleurs moyens « d’étendre » une surface habitable réside dans la création d’espaces extérieurs bien pensés : terrasse sur le toit ou de plain-pied, jardin, véranda à moustiquaires, etc. Ces mètres carrés supplémentaires non chauffés offrent un ratio surface/coût avantageux, car on en profite plusieurs mois par année.

3.

S’investir pleinement et mettre la main à la pâte

Un propriétaire qui s’engage dans le suivi et dans la gestion des travaux, qui a de bons contacts auprès des sous-traitants, qui commande les matériaux, achète les appareils de plomberie, coordonne le travail des intervenants peut baisser ses coûts substantiellement. S’investir afin de rationaliser l’exécution des travaux et d’éviter les retards est très utile, mais une telle entreprise exige beaucoup de disponibilités…

Pourquoi alors ne pas répartir les travaux en diverses étapes ? Se préoccuper d’abord des pièces clés, comme la cuisine et la salle de bain, permet d’échelonner les dépenses. Dans le cas d’une construction neuve, l’aménagement du sous-sol, la construction d’un garage ou d’une véranda ou l’achat de certains éléments de finition peuvent attendre. Toutefois, il est important qu’un plan d’ensemble soit conçu au préalable, peu importe la rapidité d’exécution des travaux. Mauvaises surprises et déceptions seront ainsi évitées.

En conclusion, il y a des avantages conséquents à considérer l’installation d’une maison prête-à-finir à la place d’une fabrication standard sur un terrain. Un procédé plus flexible certes, mais surtout un prix en dessous du marché qui pourrait peut-être permettre au préfabriqué de remplacer les maisons traditionnelles à l’avenir.

Retour

Inscrivez-vous à notre infolettre

Soyez au courant des dernières tendances!